• L'association LE RELAIS est une association à but non lucratif fondée conformément à la loi du 1er Juillet 1901, lors de l'Assemblée Générale du 1er Février 1964. Toutefois, dès l'année 1953, il existe un accueil d'hommes seuls au 42 avenue Etienne Billières, en fait, un asile de nuit géré par des bénévoles et la communauté des Franciscains.

    Le 1er Octobre 1964 a lieu l'ouverture officielle du Centre d'Accueil de Saint-Cyprien, le 16 Mars 1967 il est agréé au titre de l'Aide Sociale sous la dénomination "Centre d'Hébergement pour Vagabonds de sexe masculin". Il devient, le 8 Décembre 1967 le "Centre d'Hébergement LE RELAIS".

    En 1974, l'association LE RELAIS doit quitter ses locaux de l'avenue Etienne Billières et s'installe au 15 rue du Japon.

    Le 1er Juillet 1982, l'association gestionnaire Le Relais est agréée pour gérer un Centre d'Hébergement et de Réadaptation Sociale, signant ainsi les débuts de professionalisation éducative du RELAIS.

    En 1994, le C.H.R.S. devient centre instructeur pour le Revenu Minimum d'Insertion (R.M.I. créé en 1988). Cette même année, l'Association crée un nouveau service d'insertion  professionnelle : l'Appui Social Individualisé (A.S.I.).

    En 2001, le C.H.R.S. devient Centre d'Hébergement et de Réinsertion sociale, agréé pour 32 places.

    En 2004, l'association ouvre un atelier d'insertion de restauration, ouvert aux usagers du C.H.R.S., au personnel de l'Association et à une clientèle extérieure. Puis en 2006, elle développe un service pour demandeurs d'emploi dénommé "I-Relais".

    En 2007, le C.H.R.S. est agréé pour 39 places et s'organise en 27 places en hébergement de type collectif et 12 places en appartements extérieurs.

    L'association va reprendre en 2007, deux activités dans le champ de l'insertion : "le chantier des berges" (activité d'insertion professionnellle) et "2A" (accueil et accompagnement de bénéficiaires de minima sociaux).

    En novembre 2009, le CHRS est agréé pour l'accueil, l'hébergement et l'accompagnement de femmes, d'hommes, de couples isolés et de familles monoparentales. 

    Enfin, en 2010, le RELAIS crée un service d'accompagnement psychologique et social à l'adresse des locataires en difficulté, financé par le "fonds pour l'innovation sociale", et en partenariat avec une Entreprise Sociale pour l'Habitat (Promologis).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique